Afrique: Qu’est-ce que la ZLECA?

Afrique: Qu’est-ce que la ZLECA?

Mise en place depuis de le 1er janvier 2021, La zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), est un projet de zone de libre-échange africain. Elle a pour objectif d’intégrer à terme l’ensemble des 55 États de l’UA au sein de la zone de libre-échange.

C’est depuis janvier 2012, à la 18ème session ordinaire de la Conférence de l’UA, qu’est né le projet. L’objectif fixé pour créer cette zone de libre-échange est l’année 2017.

Le processus de négociation est lancé en juin 2015 à Johannesbourg lors de la 25e session ordinaire de la Conférence de l’UA. Il y eut aussi fixation des objectifs, des principes, de la feuille de route pour créer la ZLECA.

Le 21 mars 2018, 44 pays sont signataires lors d’un sommet à Kigali. Plusieurs autres pays qui ont des réserves ne rejoignent pas le projet. Parmi eux, citons le Nigeria, le Burundi, l’Érythrée, la Namibie, la Sierra Leone.

Le 29 avril 2019, le seuil des 22 États est atteint avec la ratification du Sahara occidental et de la Sierra Leone.

En juillet 2019, on pouvait compter déjà 54 pays signataires. L’Érythrée est à ce jour, le seul pays africain à n’avoir pas rejoint la ZLECA.

Le 10 février 2020, le Sud-Africain Wamkele Keabetswe Mene est élu Secrétaire général de la zone de libre-échange continentale africaine.

En août 2020, le secrétariat de la zone de libre-échange est inauguré à Accra au Ghana.

Le 1er janvier 2021, la ZLECA est mise en place pour la trentaine de pays ayant ratifié l’accord. Prévue pour le 1er juillet 2020, cette mise en place a été retardée à cause de la pandémie de Covid-19.

Suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.