Au Kasaï oriental, le prix de maïs poursuit sa chute, jusqu’à atteindre 1000 Fc.

Au Kasaï oriental, le prix de maïs poursuit sa chute, jusqu’à atteindre 1000 Fc.

Les habitants du Kasaï oriental peuvent désormais manger à leur faim; le prix du maïs (aliment de base) ne cesse de chuter: une mesurette de maïs qui se négociait à autour de 5000 FC il y a deux ans, et qui a chuté à 3500 FC, puis 1500 FC le mois passé, se négocie aujourd’hui à 1.200Fc à Mbujimayi et entre 800 et 1.000Fc dans les territoires.

Le Chef de l’Exécutif Provincial du Kasaï oriental qui avait lancé depuis son entrée en fonctions la campagne agricole pour assurer la sécurité alimentaire de son peuple se réjouit de cette baisse du prix. Jean MAWEJA MUTEBA avait même donné l’exemple en cultivant plus de 100ha de maïs, projet encore entrepris pour cette saison B en cours.

Dans ce domaine agricole, l’Autorité Provinciale n’est pas encore au bout de ses attentes. Jean MAWEJA MUTEBA émet le vœu de voir une mesurette de maïs se négocier à 500Fc dans tous les marchés de sa Province. Pour y arriver, il invite tous les opérateurs économiques et toute la population du Kasaï oriental à investir dans l’agriculture qui est un secteur de base.

Suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.