Haut-Katanga: Eve Bazaïba ferme 3 sites du Bassin de rejet d’une usine Chinoise à Likasi

Haut-Katanga: Eve Bazaïba ferme 3 sites du Bassin de rejet d’une usine Chinoise à Likasi

A Likasi, dans la province du Haut-Katanga, où elle est arrivé ce samedi 18 septembre 2021. La Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement durable, Ève Bazaiba, vient de décider de la fermeture des trois sites du bassin de rejet de l’usine chinoise CNNCC (China Nonferrous Metal Mining), située au quartier Panda à Likasi .

Une mesure conservatoire qui se justifie selon elle par des cas de pollution de l’Environnement par l’entreprise chinoise. Le constat établi sur les sites de cette entreprise à travers la mission d’inspection et de contrôle de routine par rapport aux études d’impact environnemental auprès des exploitants miniers, forestiers et d’autres évoluant en RDC, a relevé des graves dysfonctionnements avec des conséquences incalculables.

Les populations riveraines que Eve Bazaiba a rencontré samedi, ont relevé que l’air est pollué par le fait que l’usine chinoise qui traite du cuivre, déverse des déchets dans un bassin du rejet situé à 300 mètres de la cité. Déjà plus de 600 personnes sont touchées par le fait de cette pollution dont des cas de lésions et des diarrhées signalés.

La situation est donc dramatique pour Eve Bazaiba qui au nom du Gouvernement, a pris la décision de suspension de ces activités en attendant des enquêtes en vue de déterminer le niveau de la pollution aux fins de dédommagement de ces populations riveraines victimes.

Cette entreprise minière est une société d’Etat Chinoise et a été fondée en 1983 et opère dans plus de 80 pays différents.

En RDC, la CNMC, opère dans la mine de cuivre de Deziwa et la fonderie Lualaba Copper Smelter.

Notons que cette société était accusée en Chine de pollution du fleuve Yangtze qui devenait rouge, probablement à cause de la pollution industrielle de cette entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.