Entreprises Publiques : Félix Tshisekedi appelle à la clarification des attributions des mandataires pour éviter des conflits

Face aux divergences croissantes entre mandataires, présidents des Conseils d’administration, directeurs généraux et leurs adjoints dans les entreprises publiques de la République démocratique du Congo (RDC), le président Félix Antoine Tshisekedi a exhorté la Première ministre Judith Suminwa Tuluka à agir pour mettre fin à ces conflits internes. Lors du Conseil des ministres du vendredi 21 juin, le président a souligné la nécessité de clarifier les rôles et attributions des différents mandataires pour garantir une gestion efficace des entreprises publiques.

Les conflits internes entre les hauts responsables des entreprises publiques sont devenus une source majeure de dysfonctionnement, paralysant la vie des entreprises et réduisant leur efficacité. Ces divergences, qui existent souvent entre mandataires et présidents des Conseils d’administration, directeurs généraux et leurs adjoints, ont un impact négatif sur les résultats des entreprises et établissements publics.

Pour remédier à cette situation, le président Tshisekedi a encouragé la Première ministre à clarifier les rôles et attributions des différents mandataires conformément aux textes légaux et réglementaires en vigueur. Une telle clarification est essentielle pour instaurer un climat de travail harmonieux et efficace au sein des entreprises publiques.

En outre, le président Tshisekedi a suggéré l’organisation d’un séminaire de réflexion pour permettre à chaque responsable de bien s’imprégner de son rôle effectif. Ce séminaire offrirait une plateforme pour discuter des attentes et des responsabilités de chaque poste, renforçant ainsi la compréhension mutuelle et la coopération entre les différents niveaux de gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *