Angola: Le Tribunal ordonne la “saisie préventive” des comptes d’Isabelle Dos Santos et Sindika Dokolo

Afrique Politique RDC

Le Tribunal de Luanda a ordonné la “saisie préventive” des comptes bancaires d’Isabelle Dos Santos, fille de l’ancien président Edouardo Dos Santos, femme d’affaire et milliardaire reconnue par le magazine Forbes et aussi ceux de son mari, le Congolais Sindika Dokolo.

Isabelle et sindika sont actionnaires dans plusieurs banques et holdings. Ils sont accusés d’avoir acheté des actions avec l’argent de la compagnie pétrolière publique Sonangol, une société publique dirigée depuis 2017 par Isabelle Dos Santos, La fille aînée de l’ancien président angolais.

Mario Filipe Moreira, un autre homme d’affaires et un de leurs associés, a vu lui aussi ses avoirs bloqués provisoirement par la justice.

Joao Lourenço, arrivé au pouvoir en 2017, a fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. Le fils de l’ancien président José Filimino Dos Santos, ancien patron du fonds d’investissement souverain angolais, comparait aussi devant le tribunal suprême de Luanda depuis le 9 décembre pour détournement de fonds et blanchiment d’argent.

PTM

Laisser un commentaire