Aller au contenu
Accueil » Blog » Monde » Coronavirus : Trump ferme les frontières américaines aux voyageurs d’Europe

Coronavirus : Trump ferme les frontières américaines aux voyageurs d’Europe

Devant une crise qui prend de l’ampleur, Donald Trump s’est adressé aux Américains depuis le bureau ovale. Il a annoncé entre autres la suspension des voyages vers les États-Unis en partance du continent européen.

La mesure, à laquelle échappe le Royaume-Uni, s’appliquera dès vendredi, à minuit, pour 30 jours, sauf exceptions.

Ceci n’est pas une crise financière, a martelé le président Trump, au terme d’une journée où le Dow Jones, l’indice vedette de la bourse new-yorkaise, a plongé de 5,86 %. Le coronavirus a eu raison de 11 années de hausse ininterrompue à Wall Street, emportée dans une nouvelle tornade à la fin d’une journée mouvementée sur les marchés financiers.

Le président américain n’a pas décrété l’état d’urgence, comme l’avaient évoqué des médias.

Donald Trump avait annoncé son allocution devant les journalistes quelques heures plus tôt. C’était au cours d’une rencontre à la Maison-Blanche avec les patrons de grandes banques américaines.

Les États-Unis ont franchi le cap d’un millier de cas de COVID-19, parmi lesquels on compte une quarantaine de morts. Wall Street subit les contrecoups de l’évolution implacable du coronavirus.

Selon CNN, Donald Trump a par ailleurs fait de son gendre Jared Kushner un conseiller dans ce dossier.

Il y a deux jours, le président américain a dit envisager un plan économique pour juguler les effets de la crise, évoquant une éventuelle réduction de l’impôt sur les salaires, des congés de maladie aux travailleurs, des prêts aux petites entreprises et des mesures d’aide aux entreprises liées au tourisme.

D’après le Washington Post, le coronavirus a entraîné la mise à pied de centaines de travailleurs, notamment dans l’industrie touristique.

Vendredi dernier, Donald Trump a par ailleurs approuvé un projet de loi bipartite du Congrès approuvant une aide d’urgence de 8,3 milliards de dollars américains pour le traitement et la prévention de la COVID-19. C’est trois fois plus que la somme qui avait été jugée nécessaire par son administration.

En quelques jours, le nombre de cas sur le territoire américain a doublé, passant selon CNN à plus de 1200. Pour l’instant, le virus n’a épargné qu’une dizaine d’États aux USA. Trente-sept personnes ont succombé au virus.

L’état d’urgence a été déclaré dans une quinzaine d’États américains, dont Washington, New York et la Californie. Ces Etats cumulent à eux trois près de 800 cas et la quasi-totalité des victimes.

 311 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.