Covid-19: L’ancien ministre algérien Benhamadi meurt en détention.

Covid-19: L’ancien ministre algérien Benhamadi meurt en détention.

Ancien ministre des Télécommunications et proche du président déchu Abdelaziz Bouteflika, Moussa Benhamadi est décédé vendredi en prison des suites du coronavirus.

Agé de 67 ans, l’ex ministre avait contracté le virus le 4 juillet et ce n’est que le 13 du même mois qu’il a été évacué en urgence vers un hôpital à Alger où il est mort.

Né le 4 janvier 1953 à Ras El Oued, dans la région de Bordj Bou Arreridj (est de l’Algérie), l’ingénieur en informatique avait été élu en 2002 député du Front de libération nationale, parti allié du pouvoir.

Il avait été placé en détention préventive dans la prison d’El Harrach le 19 septembre 2019, poursuivi dans une affaire de corruption liée au groupe familial spécialisé dans le montage de produits électroniques Condor Electronics, dirigé par son frère Abderahmane. Ce dernier est également en détention provisoire, soupçonné de corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.