Aller au contenu
Accueil » Blog » RDC » Kasaï-Central : le Président de l’Assemblée provinciale, Jérôme Muntu, déchu

Kasaï-Central : le Président de l’Assemblée provinciale, Jérôme Muntu, déchu

Le Président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central a été destitué de ses fonctions, ce lundi 6 juin 2022.

C’était au cours d’une plénière convoquée par le vice président de l’Assemblée provinciale, ce jour, consacrée au traitement des pétitions initiées contre le Président et le rapporteur.

Notons que le vice président était également visé par une pétition mais celle-ci a été rendue irrecevable à la suite du retrait des signatures par certains députés provinciaux.

21 élus provinciaux ont voté pour le départ du Président Jérôme Muntu, sur les 24 présents dans la salle. 

Les signataires de la pétition l’ont accusé notamment d’un déficit et d’incompétence dans la gestion de l’assemblée provinciale.

Le rapporteur lui avait décidé de démissionner avant la convocation de la plénière sur ces pétitions.
La sanction a été opérée pour le président de cet organe délibérant du Kasaï-Central par 21 députés qui ont voté pour son départ.

Appelé à présenter ses moyens de défense, Jérôme Muntu a dénoncé de faux prétextes avancés par les députés provinciaux , qui, selon lui, ont été soudoyés. Voulant stopper la démarche, l’incriminé avait écrit une lettre pour inviter les députés au respect du mot d’ordre du vice-premier ministre de l’Intérieur. Celui-ci les invitait à éviter toute action, du genre motion ou pétition, visant les changements dans les institutions. 

«Je suis entré à l’Assemblée provinciale par la volonté des députés provinciaux et je dois partir par la volonté des députés», a dit le désormais ex président de cette Assemblée provinciale.

 883 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.