La première Ministre belge à Kinshasa pour un partenariat au niveau militaire, économique, policier, renseignements et justice.

Actualités Diplomatie Président RDC

La Première ministre belge Sophie Wilmès s’est montrée jeudi favorable au développement d’un partenariat belgo-congolais à l’issue d’une rencontre à Kinshasa avec le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. « Mais nous ne pouvons pas aussi oublier le passé », a-t-elle affirmé à la presse à l’issue de l’audience accordée par le chef de l’Etat au Palais de la Nation.

Tshisekedi ne s’est pour sa part pas exprimé.

« Le partenariat belgo-congolais peut se développer sur plusieurs secteurs. Il y a un partenariat qui peut se développer au niveau militaire, économique, policier, renseignements, justice et principalement en termes de formation. On a un savoir-faire en Belgique, si le Congo nous demande nous serons ravis de pouvoir partager », a déclaré Mme Wilmès.

Selon elle, l’entretien a porté sur la coopération au développement, l’état de droit, les droits de l’homme et le climat des affaires.

La Première ministre a eu une rencontre en tête-à-tête avec le président, avant que l’entretien ne s’élargisse, lors d’une séance de travail, au vice-Premier ministre et ministre des Finances et de la Coopération au développement, Alexander De Croo, et au ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et du Commerce extérieur, Pieter De Crem.

Tshisekedi, proclamé vainqueur de l’élection présidentielle contestée du 30 décembre 2018, a succédé le 24 janvier suivant au président Joseph Kabila Kabange – dont le maintien au pouvoir deux ans au delà de la fin de son mandat, avait causé une grave crise diplomatique entre la Belgique et son ancienne colonie.​

Laisser un commentaire