L’ancien FCC Ivan Ilunga: « je dois reconnaître qu’après 19 ans nous avons laissé à Félix Tshisekedi un pays mort ».

L’ancien FCC Ivan Ilunga: « je dois reconnaître qu’après 19 ans nous avons laissé à Félix Tshisekedi un pays mort ».

Lors d’une interview accordée ce mardi 11 janvier 2022, Ivan Ilunga, ancien cadre du FCC, fustige ceux qui parlent d’un certain bilan positif de l’ancien régime FCC.

Le président du Rassemblement pour la Souveraineté et la Démocratie (RSD) estime que la place de plusieurs dignitaires du régime passé n’est plus dans la population. Ivan Ilunga insiste que ceux qui ont des telles pensées leur place se trouve à la prison de Makala.

« Ceux qui pensent que nous avons bien géré le pays, ne raisonnent parfois pas bien. Nous cherchons des problèmes inutilement à notre ancien président. Ceux là qui parlent doivent se taire, qu’ils sachent que leur place n’est plus dans la population. Si ce n’est pas à la CPI , c’est à Makala. Qui ne sait pas qu’après 19 ans de gestion nous avons laissé au président Félix Tshisekedi un pays mort? Qui n’existait presque pas? Aujourd’hui nous sentons que les choses sont sur une bonne voie car tous les détourneurs d’hier ont reculé » a dit Ivan Ilunga.

En ce qui concerne 2023, l’ancien cadre du FCC rassure que Félix Tshisekedi a un discours à tenir pour sa brillante réélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.