“Les attaques contre les sites de l’ONU ont été planifiées et financées. Les responsables doivent être démasqués et punis” JP LACROIX

2

Il faut que nous tirions les leçons de ce qui s’est passé à Beni. Et en ce qui concerne la MONUSCO, nous allons regarder ce que nous pouvons faire de mieux et de manière très approfondie. C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui le Secrétaire général adjoint aux opérations de la paix des Nations unies, cela au terme de sa tournée dans la région de Beni.

Au Nord Kivu, le secrétaire général adjoint aux opérations de la paix des nations unies, dit déplorer les attaques qui se sont multipliées ces derniers jours contre les installations des missions humanitaires et celle de la MONUSCO dans la région de Beni. Jean Pierre LACROIX l’a dit ce dimanche matin à GOMA au sortir de sa rencontre avec le gouverneur du Nord-Kivu, cela après sa tournée effectuée hier samedi à Beni accompagné des autorités de la MONUSCO tout en présentant sa compassion à l’égard des victimes des attaques et violentes manifestations dans la zone de Beni.

Le chef des opérations de la paix des nations unies affirme que ces attaques ont été planifiées et demande qu’il n’y ait pas d’impunité contre les coupables.

« j’ai exprimé à son excellence le message de solidarité et de compassion à l’égard de toutes les victimes dans la population, mais il faut tous que nous tirions des leçons de ce qui s’est passé en ce qui concerne la MONUSCO, on va regarder évidemment ce que nous pouvons faire de mieux de manière très approfondie.

Je crois qu’il y a aussi un engagement de la part des autorités à regarder aussi de quelle manière la réponse, notamment sécuritaire doit être à la fois améliorée, surtout mieux coordonnée parce que nous avons besoin, pour être efficace, il faut un partenariat très étroit, une planification conjointe, un travail conjoint qui commence vraiment. La première étape, je sais que pour avoir rencontré hier le chef d’état-major des FARDC, il y a eu cet engagement et déjà du travail qui a commencé pour une planification conjointe, de manière à répondre aux défis sécuritaires.

Enfin le dernier message, c’est qu’il n’y ait pas d’impunité, parce que les actes qui ont été commis ces derniers jours, les attaques contre nos collègues de la réponse à Ebola, les attaques contre les sites de la MONUSCO, ce n’est pas spontané. Ça a été planifié, organisé et financé. Et il faut que les responsables à tous les niveaux soient démasqués et qu’ils puissent répondre de leurs actes »

Jean Pierre LACROIX devait clôturé sa mission ce dimanche même au Nord-Kivu, après quelques rencontres planifiées avec des responsables civils et militaires de la MONUSCO et autres acteurs humanitaires au courant de la journée.

PTM

2 thoughts on ““Les attaques contre les sites de l’ONU ont été planifiées et financées. Les responsables doivent être démasqués et punis” JP LACROIX

  1. Nous ne voulons pas la monusco nous avons nos propre soldats tout congolais consist que la monusco est venu du congo pour 2 but Cole les matieres premieres et la balkanization…NB NB NB tout celui qui a complete contre les congolais sera frappe de pres ou de loin (asiiatique,Europeans,Americans ou congolais)meme le fameux HOMME DEMON BILL GATE vont tous mourir les jours qui vienent et il n y dura pas balkanization au congo vous vous tromper JESUS CHRIST VA BIENTOT BOUS JUGER

  2. Que dire des preuves flagrantes du soutien de la Monusco aux forces negatives?
    Meme la non assistance à une personne en danger est une infraction.

Laisser un commentaire

Next Post

Ituri: Les 13 députés non-signataires de la motion de déchéance de Bamanisa s'en remettent au garant du bon fonctionnement des institutions.

dim Déc 1 , 2019
Destitution du gouverneur Jean Bamanisa par l’Assemblée provinciale, les députés non-signataires de la motion s’en remettent au chef de l’Etat et le prie de trancher ce litige entre l’Assemblée et le gouvernement provincial de l’Ituri. Les signataires veulent que Jean Bamanisa dépose tout de suite sa démission au Président de […]
%d blogueurs aiment cette page :