Lubumbashi: des opérateurs économiques de Mbuji-Mayi se plaignent du retard dans l’acheminement de leurs marchandises

Les marchandises des opérateurs économiques de Mbuji-Mayi sont bloquées depuis bientôt 2 mois à Lubumbashi.

Ces commerçants de Mbuji-Mayi, se plaignent du retard enregistré dans la livraison de leurs marchandises en provenance de Lubumbashi par la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC). Selon ces opérateurs économiques, cela fera bientôt deux mois que leurs marchandises chargées dans les wagons, dans la ville cuprifère, n’ont toujours pas été acheminées à la gare ferroviaire de Mwene Ditu.   

« Nous sommes inquiets. On se demande à quel niveau se trouve le blocage. Nous attendons toujours. Notre souhait est qu’on envoie toutes nos marchandises. Ça a beaucoup trainé, mais ça n’arrive jamais », dénonce Miriam Mujinga, une commerçante ,au micro de Radio Okapi. 

Et pour le directeur représentant de la SNCC/Mbuji-Mayi, Justin Mbuyi, lie ce retard au vol des fils caténaires entre Kwatebala, Tenke et Tshilongo qui a empêché le fonctionnement de la locomotive électrique: 

« Il y a eu accumulation des charges. Nous sommes allés jusqu’à plus ou moins 3.500 tonnes. Les dirigeants de la SNCC ont tout mis en œuvre, depuis hier [mardi 24 août], les circulations ont été rétablies. Les charges qui étaient de plus de 3.500 tonnes à Tenke sont descendues ce matin à 442 tonnes ». 

Pour rappel, la SNCC avait demandé, il y a de cela 5 mois, aux opérateurs économiques de lui faire confiance en déposant leurs marchandises à la gare de Lubumbashi pour être acheminées dans le délai vers Mwene Ditu. 

CONGOINTER avec RADIOOKAPI

 283 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.