Aller au contenu
Accueil » Blog » Monde » Monde : Poutine relance l’offensive en Ukraine et menace d’utiliser l’arme nucléaire, Biden pas intimidé.

Monde : Poutine relance l’offensive en Ukraine et menace d’utiliser l’arme nucléaire, Biden pas intimidé.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi une « mobilisation partielle » des Russes en âge de combattre, ouvrant la voie à une escalade majeure dans le conflit en Ukraine. Cette mobilisation concerne 300.000 réservistes, soit « un peu plus de 1% » du nombre de personnes mobilisables dans le pays, estimé à quelque 25 millions de personnes, selon le ministère russe de la Défense. Ces renforts seront déployés pour “consolider” et “contrôler” les lignes arrière, le long d’une “ligne de front qui fait plus de 1.000 kilomètres” dans le sud et l’est de l’Ukraine. Poutine a prévenu l’Occident que Moscou utiliserait “tous les moyens” pour se défendre, signifiant ainsi être prêt à utiliser l’arme nucléaire.

Un conseiller de la présidence ukrainienne Mykhaïlo Podoliak s’est lui moqué des annonces du Kremlin, rappelant l’échec du plan russe d’une guerre éclair en Ukraine et les négations par Moscou de ses échecs militaires en Ukraine. “Les Russes qui ont exigé la destruction de l’Ukraine ont fini par obtenir : 1. Mobilisation. 2. Frontières fermées, blocage des comptes bancaires. 3. Prison pour désertion. Tout est toujours conforme au plan, n’est-ce pas ? La vie a un grand sens de l’humour”, a tweeté M. Podoliak.

L’Ukraine se moque.

“Je ne crois pas que ces armes seront utilisées. Je ne crois pas que le monde laissera faire”, a affirmé le chef de l’Etat ukrainien.

« Nous détruirons tous ceux qui viennent sur notre territoire avec des armes à la main — que ce soit volontairement ou par mobilisation », a écrit sur Facebook M. Zaloujny, commandant en chef de l’armée ukrainienne.

L’Otan dénonce la « rhétorique nucléaire ».

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a dénoncé mercredi la « rhétorique nucléaire dangereuse » du président russe Vladimir Poutine qui s’est dit prêt à utiliser contre l’Occident « tous les moyens » de son arsenal.

« Il s’agit d’une rhétorique nucléaire dangereuse », a-t-il déclaré en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York. « Ce n’est pas nouveau, il l’a déjà fait à de nombreuses reprises », a ajouté Jens Stoltenberg. 

« Nous resterons calmes et continuerons à soutenir l’Ukraine », a-t-il encore dit.

Joe Biden réagit à la Tribune de l’ONU

Le président américain Joe Biden a accusé la Russie mercredi à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU d’avoir « violé de manière éhontée » les principes fondateurs de la Charte des Nations unies.

« Cette guerre anéantit le droit de l’Ukraine à exister, tout simplement », a lancé le président américain, dénonçant l’invasion par un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU de son voisin.

 271 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.