RDC: 82.000$ décaissé pour l’audit technique sur la faillite de la cimenterie de Kimpese avant sa relance.

RDC: 82.000$ décaissé pour l’audit technique sur la faillite de la cimenterie de Kimpese avant sa relance.

La cimenterie nationale (CINAT) de Kimpese, une entreprise de l’Etat congolais qui a besoin de souffle. La semaine dernière, après avoir pris langue avec les investisseurs américains, le ministre de l’industrie Julien Paluku a rassuré sur la relance des activités dans les mois à venir.

Le Gouvernement central a décaissé près de 82 000$ afin de faire l’audit technique sur la faillite de cette société qui faisait jadis la fierté du Kongo Central. Cet audit est une étape préalable avant de relancer la production de cette usine.

Le décaissement a été obtenu grâce au plaidoyer du ministre de l’industrie Julien Paluku au dernier conseil des ministres.

Les experts belges chargés de faire cet audit seront très prochainement à Songololo pour le constat. Les résultats qui sortiront de l’audit permettront de lancer les activités de cette usine et les travailleurs pourront dire enfin “aurevoir” au congé technique qui dure depuis plusieurs années.

Rappelons aussi que Julien Paluku avait lors de sa visite du 22 juin 2020 à la Cimenterie Nationale (CINAT), annoncé aussi la relance de la Cimenterie de Maïko à Kisangani et la Cimenterie de Kalemie

Créée en 1971, la CINAT (cimenterie nationale) de Kimpese dans le Kongo central, est tombée en faillite depuis 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.