RDC: Moïse se défend face à une loi sur la nationalité qui devra l’exclure de la course à la présidence.

RDC: Moïse se défend face à une loi sur la nationalité qui devra l’exclure de la course à la présidence.

Dans une conférence de presse animée ce dimanche dans sa résidence de « Lofoy », Moïse Katumbi annonce qu’il ne se laissera pas faire face à ceux qui multiplient des stratégies pour l’éliminer de la course à la présidentielle  de 2023.

Mis en alerte, le Chairman défend sa congolité remise en doute par ses adversaires politiques d’hier et d’aujourd’hui. Fier de sa nationalité congolaise, le président de Ensemble déclare « je ne recule pas, je ne suis pas naïf,  mais j’ai du respect pour les autres. Là où il y a l’intérêt du pays, je serai là« .

Le président Katumbi est certain que les députés ne laisseront passer la proposition de loi Tshiani, qu’il qualifie de bêtise.

Pour rappel, l’un des candidats malheureux à la présidentielle de 2018, Noël Tshiani est la base d’une proposition de loi qui veut que ne soit admis candidat président, que le congolais né de père et de mère congolais; Moïse Katumbi se sent concerné car son père n’est pas congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.