Soudan: au moins deux morts, dont un général de la police, dans une manifestation

Soudan: au moins deux morts, dont un général de la police, dans une manifestation

Les soudanais ont une nouvelle fois manifesté, dans la capitale Khartoum, ce jeudi 13 janvier 2022 contre le régime militaire. Celle-ci s’est soldée par de nouveaux heurts violents.

Ces manifestants continuent de demander le départ des militaires et le retour d’un gouvernement civil. Ils ont tenté de se diriger vers le palais présidentiel, mais un important dispositif sécuritaire avait été déployé dans Khartoum.

D’après un communiqué officiel de la police, un général de brigade est décédé cet après-midi dans le centre. Il a été « poignardé à mort par des manifestants », a précisé un porte-parole des forces de l’ordre.

Selon une source côté manifestants, l’homme qui faisait partie des forces de sécurité a été attaqué alors qu’il marchait derrière un véhicule, près de la gare routière, dans un quartier de la ville qui se nomme Shawarni. 

Signalons que l’association des docteurs soudanais a confirmé qu’il y a eu au moins un mort. Celle-ci rapporte que les forces de sécurité ont fait un usage excessif de la force, tirant non seulement des grenades lacrymogènes, mais aussi à balle réelle sur les manifestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.