Tshisekedi a le soutien de Washington pour arrêter les responsables des graves violations dont certains sont influents

Tshisekedi a le soutien de Washington pour arrêter les responsables des graves violations dont certains sont influents

Le sous-secrétaire d’État adjoint à la démocratie, aux droits humains et au travail, l’américain Scott Busby qui a achevé sa visite en RDC ce 21 juin, a rencontré le Président congolais Félix Tshisekedi et plusieurs autres autorités et personnalités de la société civile.

Dans une note publiée par l’ambassade des USA en RDC, l’américain revient sur la nécessité de demander des comptes aux auteurs des graves violations et grands actes de corruption.

« La question de la responsabilité est importante dans le monde entier, mais elle est particulièrement fondamentale ici au Congo en raison de l’histoire d’impunité du pays … Les États-Unis sont prêts à aider le gouvernement de la RDC à demander des comptes à ces individus, dont certains occupent encore des postes leur conférant de l’influence et du pouvoir, qui sont responsables de graves violations des droits humains ou de grands actes de corruption », a déclaré monsieur Scott Busby.

Ce dernier a un peu plus tôt souligné que le premier transfert pacifique du pouvoir en RDC offre une opportunité aux États-Unis d’aider le Président Tshisekedi à aborder la question de l’impunité.

Lors de son passage à Washington, le Président Tshisekedi avait demandé aux Etats-Unis de l’aider à déboulonner le système dictatorial qu’il a hérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.