Kinshasa : Le bourgmestre de Kisenso suspendu pour incitation à la violence

Le bourgmestre de la commune de Kisenso à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, RDC, est suspendu de ses fonctions ce mercredi 26 avril, sur instruction du vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi.

Selon la correspondance du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, il est reproché à Asiwel Godet d’avoir appelé la population à se munir des armes blanches contre des bandits urbains.

« Sur instruction de Son Excellence Monsieur le Vice•Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, suite aux déclarations faites par vous invitant la population de votre entité municipale à se munir des machettes, pour se défendre, chose qui a entrainé comme conséquences, des affrontements des inciviques -KULUNA, et une montée inquiétante de l’insécurité », a écrit le gouverneur de Kinshasa.

Et de poursuivre, « Faisant suite de ce qui précède, j’ai le regret de vous annoncer par la présente, votre suspension des fonctions de Bourgmestre de la cornmune de Kinsenso et vous informe de l’ouverture d’une action disciplinaire à votre charge ».

Toujours selon la même source, le Bourgmestre Adjoint est chargé d’assumer l’intérim jusqu’à la fin de la procédure disciplinaire qui sera enclenchée par le Ministre Provincial de l’Intérieur, Sécurité et Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *