Maroc : les élèves de la région d’Al-Haouz font leur rentrée sous tente

Plus d’une semaine après le tremblement de terre qui a fait près de 3 000 morts au Maroc, les élèves de la région d’Al-Haouz ont repris le chemin de l’école, lundi 19 septembre.

Dans la petite ville d’Asni, au sud de Marrakech, les cours ont lieu dans des tentes traditionnelles, montées par le ministère de l’Éducation.

« Je suis contente de reprendre le chemin de l’école, même si c’est sous une tente », a déclaré Samira Aït Achichaou, 15 ans, qui a parcouru plus de 50 km depuis son village pour venir à Asni.

Le violent séisme a profondément marqué les élèves. « Je ne me sens pas très bien, mais le fait d’être de retour au lycée, même sous une tente, entourée de mes amies, est un soulagement », a confié Khadija Aït Ali, 17 ans.

« Je ne supporte pas les tentes non plus, qui me renvoient au séisme et à ses malheurs », a ajouté Amina Aït Abdellah, 16 ans.

Les parents d’élèves sont également inquiets pour leurs enfants.

« Je veux qu’elles continuent leur scolarité, ça leur permettra d’oublier la tragédie du tremblement de terre », a déclaré Jamal Aït Hmane, 43 ans.

Le ministère de l’Éducation a annoncé qu’il mettra en place des mesures d’accompagnement psychologique pour les élèves et les enseignants.

Les cours devraient se poursuivre dans les tentes jusqu’à la reconstruction des écoles, qui devrait prendre plusieurs mois.

Pour rappel, le tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3 000 morts et plus de 6 000 blessés. Les cours ont été suspendus dans une quarantaine de communes des provinces d’Al-Haouz, de Chichaoua et de Taroudant, durement touchées. Le ministère de l’Éducation a annoncé qu’il mettra en place des mesures d’accompagnement psychologique pour les élèves et les enseignants.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *