«On a déposé le PV de désignation de deux membres au bureau de la CENI», Dodo Kamba, porte parole des six confessions religieuses

«On a déposé le PV de désignation de deux membres au bureau de la CENI», Dodo Kamba, porte parole des six confessions religieuses

Les représentants des 6 confessions religieuses finissent par pouvoir déposer leur PV, malgré le rapport envoyé plus tôt par la plateforme des confessions religieuses.

Pour ces confessions religieuses, il faut que les élections soient tenues en 2023 et pour elles, c’est à «l’Assemblée nationale de juger.»

«On a déposé le PV de désignation de deux membres au bureau de la CENI… nous souffrons tous d’une chose, du respect de la constitution, nous courons tous les risque de voir les élections reportées. Nous avons tous besoin de voir les élections se tenir en 2023. C’est pour ça que nous avons cherché une issue. »

Denis Kamba, porte parole des 6 confessions religieuses

Notons que l’armée du salut était absente lors du dépôt de PV.

Pour rappel, un rapport a été transmis, un peu tôt dans la soirée, à l’Assemblée nationale, signé par les représentants des huit confessions religieuses qui consacre leur désaccord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.