RDC: les médecins menacent d’aller en grève dès ce lundi 12 juillet

RDC: les médecins menacent d’aller en grève dès ce lundi 12 juillet

Le Syndicat libre des médecins, le Syndicat des médecins du Congo et le les médecins membres du SYNAMED menacent d’aller en grève dès ce lundi 12 juillet. Un mouvement de grève de 6 jours qui ira du lundi 12 juillet à partir de 7h30 jusqu’au samedi 17 juillet 2021 sur l’ensemble du territoire national. Ils réclament auprès du gouvernement central le paiement de la prime de risque, l’inscription sur les listes de paie des médecins « nouvelles unités », la prime de la fonction soignante, les soins de santé des médecins des services publics de l’État, bref, l’amélioration de leurs conditions de vie de travail. Ils l’ont fait savoir ce jeudi, à Kinshasa, lors d’une conférence de presse.

« Au cas où le gouvernement de la République ne répondait pas favorablement aux revendications des médecins de service public à l’expiration du préavis de grève qui court jusqu’au samedi 10 juillet 2021, l’on va organiser un service minimum avec des modalités suivantes : sortie précoce des malades hospitalisés, gestion accélérée des malades en post opératoire, annulation des actes électifs programmés, suspension des consultations externes, prise en charge des urgences extrêmes uniquement », détaille le secrétaire général adjoint du SYMECO, docteur Jean-Marie Katulondi.

Pendant le service minimum, les médecins œuvrant dans les centres de traitement de riposte contre la COVID-19 doivent se conformer aux modalités de la grève. Les banques du sang restent opérationnelles, les médecins de la Présidence de la République et des cabinets politiques doivent se conformer aux modalités de la grève, indiquent les syndicalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.