Rutshuru : Reprise des combats entre M23 et FARDC.

Des affrontements sont signalés depuis ce jeudi 20 octobre entre les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du Mouvement du 23 mars, (M23), à Rangira et Rwanguba, deux entités du groupement Jomba, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Selon la société civile du groupement Jomba, les éléments des forces régulières ont répliqué à l’assaut de l’ennemi, positionné sur la colline de Shwema, dans le groupement voisin de Bweza. « C’était vers 15heures 20 à 25 minutes, (heure de l’Est, ndlr), les affrontements ont commencé à partir de nos ennemis du M23 qui attaquaient les FARDC« , indique un acteur de la société civile locale. D’autre part, les rebelles M23 soutenus par l’armée rwandaise, ont dans un communiqué signé par leur porte-parole politique, accusé les FARDC d’avoir attaqué leurs positions de Rangira, sur la route Rutshuru-Bunagana.

Plusieurs mouvements de déplacement de la population sont à nouveau signalés dans plusieurs entités du groupement Jomba, principalement aux environs de Rangira. Des populations civiles fuyant pour leur sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut