RDC : Dans l’Est, le M23 affronte les groupes d’autodéfense et poursuit des meetings populaires

Les affrontements entre le collectif des mouvements des jeunes d’autodéfense et les rebelles du M23 se sont poursuivis ce mercredi 20 septembre, au niveau de Muhongozi et Busumba, à la limite des territoires de Masisi et Rutshuru, dans l’est de la République démocratique du Congo.

Selon des sources locales, les combats ont fait plusieurs morts et blessés, tant du côté des jeunes d’autodéfense que des rebelles du M23.

Pendant ce temps, les rebelles du M23 multiplient des meetings populaires pour tenter de persuader la population à adhérer à leur cause. Après Kiwanja, avant-hier, les cadres du M23 étaient à Kabaya, dans le groupement de Kisigari, hier mardi, pour un meeting.

Dans leurs adresses aux populations, les rebelles sont en train de rappeler qu’ils n’abandonneront aucune entité déjà conquise ou même déposeront les armes, sans qu’un dialogue direct avec Kinshasa ne leur soit offert.

Le Président Félix Tshisekedi, lors de son adresse à la presse à New York, la soirée d’hier, a réitéré sa ferme position de ne point envisager quelconque dialogue avec les « criminels du M23 sous la responsabilité de Kigali ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *