Le Coronavirus fait sa première victime en dehors de Chine, une inquiétude internationale.

Monde Santé

Jour après jour, la Chine est mise en quarantaine à cause du Coronavirus. Après les décisions des Etats-Unis et de l’Australie d’interdire l’accès aux ressortissants étrangers en provenance de Chine, la Russie a aussi rétabli un système de visa pour les chinois qui veulent entrer sur son territoire.

La Chine coupé des autres pays avec la suspension de nombreuses liaisons aériennes, car l’épidémie gagne du terrain sur son territoire: 14 500 personnes sont affectées, plus de 300 personnes sont mortes tuées par ce virus respiratoire, dont une victime en dehors de Chine, au Philippines. Il s’agit d’un Chinois de Wuha.

L’homme âgé de 44 ans, est décédé de suite des complications respiratoires, fait savoir ce dimanche le secrétaire philippins à la santé. Admis à l’hôpital pour une pneumonie sévère, ce ressortissant de Wuhan est arrivé aux Philippines le 21 janvier dernier via Hong Kong, en compagnie d’une Chinoise de 38 ans, elle aussi testée positive au Coronavirus la semaine passée.

Ces derniers jours, le patient était stable, il montrait même des signes d’amélioration, mais son état s’est détérioré au cours des dernières 24 heures, provoquant sa mort. Sa compagne est toujours en observation.

Les agents du ministère de la santé tentent de retrouver les passants qui étaient dans le même vol que lui, et toutes les personnes qu’ils ont pu croiser à leur arrivée, dont le personnel de l’hôtel de manière à ce que ces dernières soient placées en quarantaine.

Au total, 23 personnes présentant des symptômes de la maladie sont actuellement à l’isolement dans les hôpitaux philippins. Ce dernier décès à l’étranger inquiète Hong-Kong où le personnel de la santé appelle à la grève dès ce lundi pour réclamer la fermeture de la frontière avec la Chine continentale.

Laisser un commentaire