RDC: les agents de l’OVG menacent d’aller en grève

Les agents de l’ observatoire volcanologique de Goma (OVG) menacent d’aller en grève. Ils ont d’abord décider de sécher le travail à partir de ce mercredi 28 juillet 2021 pour exiger l’amélioration des conditions salariales comme promis par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi après l’éruption volcanique en mai dernier.

Le président syndical de l’OVG, Zizirane Innocent, justifie cette décision d’aller en grève par le mauvais traitement lors du paiement de leurs salaires. Il renseigne que les agents de cette  structure ont enregistré plusieurs mois sans être payés. Il annonce le prolongement du mouvement dans le cas où le gouvernement congolais ne répond pas à leurs attentes.

«C’est depuis hier après-midi que la BOA a lancé sa paie alors que la paie des agents ne devait plus s’effectuer là bas, parce que c’était prévu que nous allions toucher nos salaires à la Rawbank. On ne sait pas pourquoi la BOA s’est précipitée pour payer le mois de juillet, et payer comment ? Statu quo, 70 000 FC soit 35 USD par agent, alors qu’on s’attendait à un changement pour ce mois de juillet. Puisque toutes les autorités qui sont passées par ici, nous ont fait des promesses. Par exemple, le Président de la République, le premier ministre avait d’ailleurs dit que plus rien ne sera comme avant à l’OVG et notre ministre de tutelle nous avait laissé des promesses. C’est ainsi que les gens accordent 48h au gouvernement pour régulariser leur situation. Dans le cas contraire, ils vont déclencher un mouvement de grève dès ce vendredi.»

Innocent Zirirane, président de la délégation syndicale principale de l’OVG.

De son côté,  Kasereka Mahinda Directeur scientifique de cet organisme pense qu’il est tôt pour les fonctionnaires d’aller en grève. Il appelle les agents à la patience et annonce une mission à Kinshasa pour décanter la situation. 

« Les autorités étaient de passage ici. Elles ont promis l’amélioration des conditions de l’observatoire. Il se fait que ce mois, tous les agents s’attendaient à un changement mais on a eu le même salaire que celui du mois précédent. Le ministre de tutelle m’a dit que le processus continue. Les agents avaient demandé le changement de banque. Le 4 juillet, le secrétaire général a écrit à l’ordonnateur provincial de permettre à l’OVG de répondre aux desideratas des agents. Il y a plusieurs services qui interviennent. Le ministère du budget, celui des finances et même le service de paie, c’est un long processus. J’ai dit au délégué syndical que deux membres de notre comité de gestion se rendent à Kinshasa demain jeudi pour la même cause. J’ai demandé aux agents d’attendre le retour de ceux qui iront à Kinshasa »,

Célestin Mahinda, directeur scientifique de l’OVG

 750 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.