Proposition de loi sur la dot: la communauté islamique s’y oppose

Le député Daniel Mbau a déposé, ce mercredi 21 juillet 2021, à l’Assemblée nationale sa proposition de loi portant révision code de la famille touchant la dot, les fiançailles et la polygamie. Réagissant à cette proposition de loi, la communauté islamique (COMICO) se dit opposer car la dot “dans la culture africaine n’a jamais était fixée en monnaie. Perpétrer cette méthode occidentale jusqu’à la formaliser n’est ni plus ni moins qu’une aliénation”, a dit l’ Imam Djuma Twaha.

L’Imam rejette la proposition du député en parlant des “méfaits néfastes de la monogamie métropolitaine”, et fait remarquer “le nombre de plus en plus croissant des filles mères sans mari” et de “la stabilité due à la polygamie dans nos villages”.

Pour la communauté islamique en RDC, vu la “réalité indéniable des polygames existant dans chacune de nos familles”, proposer une telle loi “pouvait venir de tous sauf d’un député national qui est censé connaître la réalité de son peuple”.

« Défenseur de la polygamie », l’Imam Djuma Twaha rappelle que « la RDC est un Etat laïc » et appelle par contre « à l’officialisation de la polygamie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *