CENI : Un autre délai accordé aux chefs des confessions religieuses pour la désignation du président de la Ceni.

A la commission électorale nationale indépendante, la succession de Corneille Nanga n’est pas encore actée.

Désigné par 6 confessions religieuses sur 8, Denis Kadima a encore du mal à diriger cette institution d’appui à la démocratie car n’ayant pas été désigné par consensus.

Bien que le PV de sa désignation a déjà été déposé à l’Assemblée nationale par les 6 confessions, le président MBOSO a accordé un nouveau délai supplémentaire de 72 heures aux chefs des confessions religieuses, pour qu’ils arrivent au consensus.

Ce délai court à partir de ce samedi 14 août 2021 et expire le mardi 17 août 2021 à minuit.

Rappelons que Denis Kadima est refusé par les églises catholique et protestante pour un présumé attachement au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut