Pollution des rivières Kasaï et Tshikapa: Guy Mafuta demande au gouvernement de s’assumer

En dépit du passage du gouvernement dans la ville de Tshikapa, par la vice-Premier Ministre, Ministre en charge de l’environnement Eve Bazaïba, le député national Guy Mafuta constate que rien n’a été fait sur terrain. Il continue d’alerter sur le danger et demande au gouvernement de s’assumer. L’élu national de Tshikapa regrette que personne parmi ceux qui viennent, ne descend vers les villages où la population est abandonnée à leur triste sort, tout le monde s’arrête au niveau de la ville.

Pour rappel, les rivières Kasaï et Tshikapa sont polluées depuis environ 1 mois. D’après les autorités congolaises, une usine de droit angolais spécialisée dans l’exploitation des diamants a déversé des produits toxiques sur la rivière Tshikapa à partir de la province de Lunda Norte. Et dans un communiqué rendu public le 23 août, la Sociedade Mineira de Catoca (Catoca Mining Company) avait déclaré, «que des déchets de la plus grande mine de diamants d’Angola se sont répandus dans une rivière le mois dernier.»

Le-Premier Ministre en charge de l’Environnement et du développement durable, Eve Bazaïba, a séjourné à Tshikapa le vendredi 27 août 2021, dans la province du Kasaï. Elle est à la tête d’une délégation des experts du gouvernement. Cette délégation avait pour mission d’évaluer la situation de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa .

Après évaluation, des solutions urgentes étaient envisagées pour protéger les populations riveraines. avait dit Eve Bazaïba lors de sa descente à la rivière Kasaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut