Menaces d’annulation de la CAN 2021: la CAF confirme qu’elle aura bel et lieu et rassure l’ECA

Dans un courrier adressé à la Fédération internationale de football (FIFA), l’Association européenne des clubs (ECA) critiquait, entre autres, la volonté de la Confédération Africaine de Football (CAF) de libérer les joueurs convoqués à la CAN dès le 27 décembre, date à laquelle le championnat d’Angleterre sera dans le « boxing day ».

Face aux menaces pour l’annulation de la coupe africaine des nations 2021 prévue du 9 janvier au 6 février 2022, la Confédération africaine de football (CAF), la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et le Comité d’organisation de la CAN (COCAN) (CAN 2021), ont réagi dans un communiqué commun.

Ce communiqué confirme avec force que la CAN se tiendra bien au Cameroun à partir du 9 janvier prochain.

Les joueurs africains d’Angleterre pourront arriver plus tard

Dans ce communiqué, la CAF autorise les joueurs africains, évoluant en Premier League, à disputer avec leurs clubs la journée de championnat prévue les 1er et 2 janvier. Et ils rejoindront leurs équipes juste après ce « Boxing Day».

Protocole sanitaire renforcé

Concernant l’autre crainte des européens, le risque des contaminations, la CAF a tenu à rassurer. Des contrôles quotidiens seront organisés pour tous ceux qui, joueurs ou pas, auront accès aux terrains de jeu. Des tests qui seront faits par Unilab, laboratoire de premier plan qui avait été retenu pour le dernier Euro. De même, seuls les spectateurs vaccinés et testés auront accès aux tribunes.

Des mesures susceptibles de rassurer les clubs européens et de pousser la FIFA à sanctionner les clubs qui refuseront de libérer leurs joueurs…

«La pandémie mondiale de COVID 19 et ses divers variants exigent que nous prenions des mesures appropriées et adéquates en vue d’endiguer la propagation de cette maladie, qui constitue un danger sérieux et réel pour les populations. Cependant, la vie doit continuer et nous devons apprendre à vivre avec cette maladie. Au Cameroun, comme ailleurs, des mesures efficaces et fiables ont été prises dans le cadre d’un système de riposte cohérent et déjà éprouvé. Le Gouvernement a élaboré un protocole sanitaire spécial anti COVID applicable à la CAN. Mais dans moins de 25 jours, les 24 meilleures équipes de football du Continent doivent se mesurer à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies 2021 et des mesures spécifiques doivent être prises en lien avec cet important et prestigieux événement. Comme beaucoup le savent, le football organisé est un levier important d’intégration, de paix et d’unité entre les peuples. Il est aussi un catalyseur d’espoir, un vecteur de valeurs communes et un porteur de joie de vivre qui transcende les difficultés et les différences. Ainsi, malgré le défi supplémentaire que constitue cette pandémie, notre CAN doit maintenant se jouer. Sa cérémonie solennelle d’ouverture est prévue le 9 janvier 2022 au Complexe Sportif d’Olembé. Son organisation doit évidemment éviter que la CAN constitue en soi une mise en danger supplémentaire tant de la population résidant au Cameroun que des participants et spectateurs venus d’ailleurs. La CAN peut et doit favoriser l’adhésion rigoureuse des participants et sympathisants à l’ensemble des mesures barrières connues et développées à ce jour pour lutter contre lesdits virus : le lavage et la désinfection des mains, la distanciation physique, le port correct du masque et la vaccination. Au vu de ce qui précède, le Gouvernement du Cameroun, représenté par le Ministre de la Santé et le Ministre des Sports et de l’Education Physique, la CAF et la FECAFOOT décident ce qui suit :

  • 1. Les supporters ne pourront accéder aux stades dans lesquels se joueront les matches de la CAN 2021 que s’ils sont entièrement vaccinés et présentent un test PCR négatif de moins de 72h ou d’un TDR anti-génique négatif de moins de 24».
  • 2. Les autorités sanitaires compétentes prendront toutes les mesures nécessaires pour faciliter la vaccination et la réalisation des tests COVID sur l’ensemble des sites de la compétition.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut