RDC : la CODECO s’engage à déposer les armes

Les miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO)/URDPC ont signé samedi 4 juin à Rethy dans le territoire de Djugu (Ituri), un acte d’engagement unilatéral de cessation des hostilités. Cet engagement intervient après des pourparlers avec les responsables de cette milice, menés par les leaders de la communauté Bhale, sous la facilitation de la MONUSCO.

La société civile/Forces vives, acteurs politiques et administration du territoire, tous saluent cet évènement qui « pourra marquer une nouvelle ère de l’Ituri. »  

Durant quatre jours, des notables et autres leaders politiques ont défilé à la résidence où étaient logés les leaders de la CODECO au centre commercial de Kpandroma. 

Leur mission a été accomplie, s’en félicite Safari Diba, membre de l’association Lori venu de Kinshasa. Il confirme que les responsables de cette milice s’engagent désormais dans le processus de paix initié par le Chef de l’Etat Felix Tshisekedi.

L’administrateur du territoire de Djugu salue cet acte à travers lequel les membres de cette milice s’engagent à privilégier la voie du dialogue plutôt que celle de la violence pour faire entendre leur voix.  

Pour Debon Mwisa de la Section des Affaires civiles au bureau de la MONUSCO, facilitatrice de ces assises, cette étape vient couronner les efforts qu’elle a déployés depuis plusieurs semaines, pour la pacification du territoire de Djugu.

L’association culturelle Lori, qui regroupe le peuple lendu, demande au gouvernement de saisir cette opportunité pour accompagner cette bonne foi des miliciens de la CODECO.

Ces assises ont réuni les leaders des huit secteurs et chefferies Lendu ainsi que ceux du groupe armé CODECO.

avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut