Monde : Zelensky boudé par les dirigeants africains, Poutine arrache-t-il l’affection du continent?

Alors qu’il s’adresse régulièrement devant des parlements du monde, recevant plusieurs soutiens à la cause de l’Ukraine, Zelensky n’a pas réussi jusque-là à drainer les Africains derrière lui. Lorsqu’il s’est adressé à l’Union africaine (UA) ce lundi 20 juin 2022, les dirigeants l’ont presque boudé; seuls quatre chefs d’État l’ont écouté, les autres étaient représentés par des subordonnés ou des fonctionnaires.

Visiblement au sein de l’opinion populaire, Poutine a déjà arraché l’affection des peuples qui attribuent leur malheur à l’occident; les africains admirent positivement le Chef du Kremlin. Plusieurs manifestations ont déjà été organisées par des sociétés civiles d’Afrique pour lui apporter le soutien populaire et en même temps sur les réseaux sociaux, les populations n’encouragent pas les dirigeants africains qui prennent partie contre lui.

Malgré tout, Volodymyr Zelensky le soldat et serviteur de son peuple, a essayé de convaincre les pays africains pour les aligner derrière sa cause. Il a par exemple dit à l’Afrique qu’elle est « l’otage de ceux qui ont commencé la guerre contre notre Etat« , faisant référence à la Russie de Poutine.

Il faut noter que pendant que Zelensky avait du mal à réunir en visio-conférence juste le dixième des 54 Chefs d’Etats du continent, les 7 Chefs d’État de l’EAC se réunissaient en même temps à Nairobi, en présentiel, sous la présidence de Kenyatta, pour parler de paix dans l’Est de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut