Ex colonies de la France, le Gabon et le Togo sont désormais membres du Commonwealth

Alors qu’ils n’ont pas de liens historiques avec le Royaume-Uni, le Togo et le Gabon ont rejoint samedi le Commonwealth, club anglophone dirigé par la reine Elizabeth II et composé majoritairement d’anciennes colonies britanniques.

Le Commonwealth, qui est composé de 54 pays dont la plupart sont d’anciennes colonies britanniques, a accepté la demande d’adhésion du Togo et du Gabon au dernier jour de son sommet au Rwanda.

Selon plusieurs analystes, les deux pays francophones ont demandé leur adhésion au Commonwealth pour s’éloigner de la France.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que l’intérêt des nouveaux membres prouve que l’organisation se porte bien.

Pour rappel, le Mozambique, une ancienne colonie portugaise, était devenu en 1995, le premier membre du Commonwealth sans liens historiques avec le Royaume-Uni. D’autres pays africains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut