Justice : François Beya vers une liberté provisoire?

Jusqu’à ce vendredi 12 août la Haute Cour militaire ( HCM) attendait le rapport des médecins pour statuer sur la demande de liberté provisoire du Collectif de la défense de François Beya, arrêté depuis le 05 février dernier, dans une affaire de tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat.

Selon certaines indiscrétions, la liberté provisoire sera accordée pour une évacuation à l’étranger de l’ancien Conseiller spécial du Chef de l’État en matière sécuritaire, ont annoncé des sources, indiquant au passage qu’il y aurait une grosse pression sur le Président de la République, en vue de donner cette mise en liberté provisoire à François Beya pour se faire soigner. Une pression qui selon les mêmes sources, serait exercée à l’intérieur tout comme à l’extérieur du pays, notamment avec certains chefs d’Etat africains de la région.

Alors que les avocats de l’ancien conseiller du Chef de l’État en matière de sécurité ont multiplié des alertes ces deux derniers mois sur « l‘état de santé critique » de leur client qui nécessite d’après eux, « des soins appropriés à l’étranger ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut