Après victoire du OUI aux référendums, trois régions d’Ukraine demandent leur annexion à la Russie.

Les référendums dans les régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Lougansk et Donetsk en faveur d’une annexion à la Russie, ont été sans appel avec une large victoire du OUI allant jusqu’à plus de 80 %. Ces régions devront attendre le vote dans les prochains jours, par le Parlement russe, du traité formalisant leur intégration.

Toutefois, le chef du Kremlin pourrait prononcer un discours dès le 30 septembre pour annoncer formellement l’annexion des territoires ukrainiens, selon les agences russes.

« Cher Vladimir Vladimirovitch (…) je vous demande d’examiner la question de l’adhésion de la République populaire de Lougansk à la Russie en tant que sujet de la Fédération de Russie », a déclaré le chef séparatiste prorusse de Lougansk, Leonid Passetchnik, dans un texte publié sur Telegram.

« Nous sommes conscients du lien historique, culturel et spirituel avec le peuple multinational de Russie », a-t-il fait valoir, vantant « le rêve » selon lui des habitants de sa région de rejoindre la Russie, « son port natal ».

Deux lettres similaires ont été envoyées à Vladimir Poutine par les deux chefs des administrations d’occupation de Kherson et Zaporijjia (sud), Vladimir Saldo et Evguéni Balitski.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut