Plus de 60 signatures récoltées à l’Assemblée nationale pour déchoir le ministre des Transports Cherubin Okende.

Le ministre des Transports et Voies de Communication, Cherubin Okende est sur une chaise éjectable. A l’Assemblée nationale ce mardi, une motion de défiance en vue de sa déchéance a déjà récoltée plus de 60 signatures.

A en croire un pétitionnaire qui a requis l’anonymat, il est reproché à cherubin Okende, cadre de Ensemble pour la République, l’incompétence, l’amateurisme, le manque de vision dans la gestion de son secteur et l’intrusion de la gestion des entreprises publiques sous sa tutelle.

Toujours selon le pétitionnaire anonyme, la motion contre le ministre Okende qui était ce mardi à l’Assemblée Nationale, sera déposée ce mercredi au bureau de l’Assemblée Nationale.

Notons que selon le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, 50 signatures sont requises pour la mise en accusation d’un membre du gouvernement et 251 pour sa déchéance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut