Botswana : Mandat d’arrêt contre l’ex-président Ian Khama

Au Botswana, un mandat d’arrêt a été émis jeudi 29 décembre 2022 contre l’ancien président de la République, Ian Khama, qui s’est réfugié en Afrique du Sud depuis près d’un an.

L’ancien chef de l’Etat est recherché par la police botswanaise pour possession illégale d’armes à feu, dans une affaire qui remonte à 2016. Une affaire pour laquelle, il a été condamné par contumace en avril dernier ainsi que l’ancien chef des services de renseignements, Isaac Kgosi, un commissaire de police Keabetswe Makgophe et Victor Paledi, ancien secrétaire permanent adjoint au ministère de la Jeunesse, du Genre, des Sports et de la Culture.

Ian Khama a dirigé ce pays d’Afrique australe de 2008 à 2018, et conservait chez lui, quelques fusils de chasse, et des armes de poing. Certains de ces objets ont selon lui appartenu à son service de sécurité officiel et privé.

En mars, la Direction des renseignements et de la sécurité (DIS) du Botswana a arrêté ses frères jumeaux, Tshekedi Khama et Anthony Khama, dans le cadre d’une enquête sur son lieu de résidence. Les jumeaux ont par la suite été libérés. Quant à Ian Khama, il a effectué deux séjours au Royaume-Uni en juin dernier.Il serait  depuis retourné en Afrique du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut