RDC : Une demi-journée chômée le 01 février à Kinshasa, pour la tenue des services religieux par le pape François.

Le Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) décide que l’avant-midi de mercredi 1er février 2023 soit chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d’aller aux services religieux, notamment la messe papale prévue à l’aéroport de Ndolo. La décision émane d’une réunion que le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a présidé dans la soirée du samedi 29 janvier 2023 à la Primature.

Le porte-parole du Gouvernement précise que les écoles seront fermées au cours de cette journée semi-fériée.

«  (…) la journée du mercredi, qui est la journée de la messe papale, sera une demie journée. Les heures ouvrables seront plutôt l’après-midi pour permettre aux fidèles de se rendre, dans l’avant-midi, aux services religieux. Ce jour-là, il n’y aura pas classe. Il faut que cela soit bien clair. Comme cela, les parents savent que mercredi, il n’est pas question de se stresser pour se lever tôt en vue d’amener les enfants à l’école » a expliqué le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya.

Pour rappel, le pape Francois arrive à Kinshasa ce 31 janvier 2023. À son arrivée, après la visite de courtoisie au président Tshisekedi, il rencontrera les autorités, la société civile et le corps diplomatique au palais de la Nation et y prononcera un discours. Le lendemain, 1er février, il célébrera la messe à l’aéroport Ndolo dans la matinée, puis rencontrera des victimes des violences dans l’Est du pays et des représentants de certaines œuvres caritatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut