Nord-Kivu : Les déplacés de Kanyaruchina attaquent un convoi de la MONUSCO, des morts, des blessés et plusieurs dégâts s’en suivent

Encore un incident malheureux survenu au cours d’une attaque ce mardi 07 février, d’un convoi de la Monusco par des jeunes déplacés de la guerre du M23, se trouvant à Kanyaruchina. Des morts et des blessés sont signalés.

Selon les témoignages des sources locales, ces jeunes ont arrêté le convoi de la Mission onusienne qui revenait de Rutshuru vers Goma, voulant vérifier son contenu, » car revenant des zones occupées par des rebelles du M23″. Les responsables du convoi ont refusé de se soumettre, et c’était le début de l’affrontement les soldats de l’ONU et les civils de Kanyaruchina.

https://twitter.com/sylvainlumuanga/status/1623039883164979200

Les militaires de la MONUSCO ont fait recours à des tirs de sommation pour disperser la foule qui envahissait son convoi. De l’autre côté, les jeunes ont fait recours aux jets de pierres, ce qui a entraîné blessés et morts parmi les habitants, ainsi que trois camions de la MONUSCO brûlés.

Il sied de rappeler que le mardi 01 novembre 2022, les mêmes déplacés avaient encore attaqué un convoi de la Monusco et avaient brûlé des véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut