Nord-Kivu

Goma : Deux policiers tués lors d’une fusillade, des vols à main armée et un minibus tiré dessus
Nord-Kivu, RDC

Goma : Deux policiers tués lors d’une fusillade, des vols à main armée et un minibus tiré dessus

La ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a connu une nuit de violence mardi, avec deux policiers tués, des vols à main armée et un minibus tiré dessus. Deux policiers tués à Katoyi Dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril, deux agents de la Police nationale congolaise (PNC) ont été tués dans le quartier Katoyi, situé dans la commune de Karisimbi à Goma. Selon les sources, les policiers tentaient d'empêcher un vol dans un centre de santé vers 22 heures lorsqu'ils ont été pris dans un échange de tirs avec des bandits armés. Des témoins affirment que des tirs nourris ont retenti pendant plusieurs heures, semant la panique parmi les habitants. Vols à main armée à Majengo Toujours dans la soirée de mardi, entre 19 et 20 heures, des individus armé...
Goma : Les militaires mis en garde contre le vagabondage
Nord-Kivu, RDC, Sécurité

Goma : Les militaires mis en garde contre le vagabondage

Le premier président de la cour militaire du Nord-Kivu, le colonel magistrat Kabeya-Hanu-Ben, a lancé un avertissement sévère aux militaires de sa juridiction lors d'une parade judiciaire mardi au palais de justice militaire de Goma. Il a mis en garde contre le vagabondage des soldats dans la ville, qui contribue à l'insécurité grandissante. Le colonel magistrat Kabeya a appelé les militaires à l'observance des lois du pays et de la discipline. Il a déclaré que tout militaire en divagation, sans ordre de mission, portant l'arme et en tenue des FARDC, qui tombera dans les griffes de la police militaire, sera sévèrement châtié et subira la rigueur de la loi. "Si tu abandonnes ton poste et tu pars te promener avec armes et tenue, sans autorisation, si les patrouilleurs te trouvent, que...
RDC : 14 projets culturels en lice pour des subventions à Goma
Culture, Nord-Kivu, RDC

RDC : 14 projets culturels en lice pour des subventions à Goma

La première cohorte de 14 structures incubées par l'Institut Français de Goma (Nord-Kivu) a présenté vendredi ses projets devant un jury en vue de décrocher des subventions pour leur concrétisation, a annoncé Vincent Asani, coordonnateur de l'incubateur. "Trois de ces quatorze structures seront sélectionnées", a précisé M. Asani, soulignant que l'ensemble des 14 projets a bénéficié d'un accompagnement complet. Cet accompagnement comprend un mentorat personnalisé par des experts de l'industrie culturelle, un espace de travail adéquatement équipé, un accès à des ressources de formation sur les technologies avancées, des ateliers et des formations en gestion d'entreprise et marketing culturel, des opportunités de financement (bourses de subventions) et de réseautage à l'échelle locale et ...
RDC : Le M23 annonce sa volonté de se retirer des zones occupées si un cessez-le-feu est déclenché
Nord-Kivu, RDC, Sécurité

RDC : Le M23 annonce sa volonté de se retirer des zones occupées si un cessez-le-feu est déclenché

Alors que les affrontements s'intensifient autour de la cité de Sake, où 3 personnes ont perdu la vie et plusieurs ont été blessées lors d'une explosion, le mouvement rebelle du M23 a annoncé ce mercredi 7 février son intention de se retirer des zones qu'il occupe si un cessez-le-feu est déclenché. Dans son communiqué signé par Lawrence Kanyuka, porte-parole du Mouvement, le M23 affirme qu'il n'a pas l'intention de prendre la ville de Goma, "contrairement à la propagande du régime de Kinshasa". Le communiqué précise également que le M23 reste attaché à une solution pacifique et est prêt à se retirer de ses positions avancées si un cessez-le-feu formel, surveillé et un mécanisme de vérification crédible sont mis en place. Le M23 dit prôner et privilégier la solution à la crise à t...
RDC : Une bombe larguée sur un marché à Goma, pas de victimes
Nord-Kivu, RDC

RDC : Une bombe larguée sur un marché à Goma, pas de victimes

Une bombe a été larguée ce mercredi matin sur un marché de la périphérie de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, sans faire de victimes, a indiqué le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord-Kivu. "Effectivement, un engin explosif est tombé au marché de Mugunga. Les services sont au travail présentement", a-t-il déclaré à l'agence de presse congolaise. L'explosion a eu lieu alors que le marché n'était pas encore ouvert. Les rebelles du M23 qui ont ces derniers jours multiplié des attaques autour de Goma, sont pointés du doigt.
Conflit au Nord-Kivu : la population de Mweso fuit les combats
Nord-Kivu, RDC

Conflit au Nord-Kivu : la population de Mweso fuit les combats

La cité de Mweso, dans le Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, se vide de sa population. Les habitants, terrorisés par les combats entre les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) et les forces armées congolaises (FARDC), fuient vers les villes voisines. Selon la Société civile du Nord-Kivu, des milliers de personnes ont déjà quitté Mweso ces derniers jours. Ils se dirigent vers Nyanzale, Kalembe ou Goma, en passant par Kitshanga. Les combats se sont intensifiés dans la cité jeudi 25 janvier. Les rebelles du M23 ont bombardé des zones surpeuplées, visant aveuglément les positions des FARDC. La cité de Kitshanga, autrefois contrôlée par le M23, est toujours divisée en deux. Une partie est occupée par les rebelles et l'autre partie par les FARDC et les forces d'auto-défe...
RDC : Nouveau massacre de civils dans l’Est de la RDC, alerte Igisenge
Nord-Kivu, RDC

RDC : Nouveau massacre de civils dans l’Est de la RDC, alerte Igisenge

Une dizaine de civils ont été tués dans un nouveau massacre au Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé ce lundi l'association culturelle Igisenge Hutu. Les corps des victimes, dont des femmes et des enfants, ont été découverts lundi 15 janvier 2024 dans le groupement Bukombo, dans le territoire de Rutshuru. Elles auraient été abattues par des hommes armés, identifiés comme des membres du mouvement rebelle M23. "Découverte macabre des corps sans vie des civils lâchement abattus à Bukombo ce 15/1/2024 par les terroristes M23-RDF -UPDF/AFC. La coordination de la jeunesse Hutu monte aux créneaux et appelle l'implication du gouvernement congolais pour libérer ces entités et sauver le peuple qui est en voie d'extermination", indique le communiqué de c...
Nord-Kivu : Liste des députés nationaux élus aux élections du 20 décembre 2023 dans la province du Nord-Kivu
Nord-Kivu, RDC

Nord-Kivu : Liste des députés nationaux élus aux élections du 20 décembre 2023 dans la province du Nord-Kivu

La Commission nationale électorale indépendante (CENI) a publié ce dimanche matin, la liste des députés nationaux, élus aux législatives nationales du 20 décembre 2023 en République démocratique du Congo. Voici les élus de la province du Nord-Kivu A. BENI- TERRITOIRE 1. SAIDI BALIKWISHA 2. NZANZU KASIVITA 3. KAMBALE MUSAVULI 4.MUMBERE MASE JULES 5. KOMBI PENDANI 6. BALYESIMA KAFUKIMA 7. ENOCH NYAMWISHI 8. KAMBALE KYAVULENGA B. BENI- VILLE 1. MWAKA ARSENE 2.ELVIS KIYAYA C. BUTEMBO 1. MUMBERE MUKWESO 2. KAVIRA KATASOHIRE 3. MBUSA NYAMWISI 4. MBINDULE MITOMO D. GOMA 1. MUHINDO NZANGI 2. MUNYOMO PATRICK 3. FURUGUTA MUKASA 4. MUMBERE BWANAPUWA E. LUBERO 1. PALUKU KAHONGYA 2. MUHINDO SIMISI 3. KAVIRA MAPERA 4. M...
RDC : Combats entre deux groupes armés locaux à Nyiragongo, les autorités militaires annoncent l’arrestation de certains Wazalendo
actualité, Nord-Kivu, RDC

RDC : Combats entre deux groupes armés locaux à Nyiragongo, les autorités militaires annoncent l’arrestation de certains Wazalendo

Des combats ont éclaté le 23 octobre 2023 entre deux groupes armés locaux, les Wazalendo, dans la région de Nyiragongo, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Selon un communiqué du gouvernement provincial, les combats ont eu lieu dans le village de Kanyarutchinya, à environ 20 kilomètres de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu. Les autorités militaires ont annoncé l'arrestation de certains Wazalendo auteurs des troubles et leur mise à la disposition de la justice. Par ailleurs, les Wazalendo sont interdits de se positionner devant les positions de l'armée congolaise, les FARDC.
RDC : Des jeunes de Goma dénoncent la passivité de la force régionale de l’EAC
Nord-Kivu, RDC

RDC : Des jeunes de Goma dénoncent la passivité de la force régionale de l’EAC

Le Conseil urbain de la jeunesse et le Collectif des mouvements citoyens de Goma ont organisé une marche pacifique jeudi 19 octobre pour dénoncer la passivité des troupes de la force régionale de l'EAC dans la guerre du M23. Munis des drapeaux de la RDC et des calicots, ces jeunes ont manifesté calmement, encadrés par la police. Leur marche de protestation a chuté au quartier général de la force de l'EAC au quartier Himbi où un groupe de jeunes a échangé avec les responsables de la force régionale. C'est le commandant adjoint de la force régionale de l'EAC qui a reçu le mémorandum des manifestants et a discuté avec eux. Trésor Katoto, président du conseil urbain de la jeunesse de Goma a lu le mémorandum de leurs organisations : "Nous sommes tout le temps en communication avec ...