Tchad : Signature d’un accord entre l’opposition et le pouvoir

En exil depuis deux ans, l’opposant tchadien Succès Masra regagnera sous peu le Tchad. C’est le résultat d’un accord de principe signé mardi à Kinshasa par l’opposant et le gouvernement tchadien, sous l’égide du président congolais Félix Tshisekedi.

L’accord prévoit le retour de Masra, la reprise de ses activités politiques et la poursuite du dialogue entre l’opposition et le pouvoir.

Masra avait quitté le Tchad en octobre 2022 après la répression meurtrière d’une manifestation de l’opposition. Entre une cinquantaine, selon les autorités, et au moins 300 personnes, selon des ONG et l’opposition, avaient péri.

Le ministre tchadien de la réconciliation, Abderaman Koulamallah, a salué cet accord comme une « avancée importante pour le peuple tchadien ».

Interrogé sur la date réelle de son retour Tchad, l’opposant a parlé « d’Une question d’heures, de jours », ajoutant : « Chacun a fait un pas vers l’autre » et « je crois que le peuple tchadien est en train de faire un pas vers la justice et l’égalité ».

Le retour de Masra au Tchad est un signe positif pour la transition démocratique du pays. Il pourrait contribuer à apaiser les tensions politiques et à favoriser le dialogue entre les différentes parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut