Le Brésil accueillera la Coupe du Monde féminine en 2027

Le Brésil va accueillir en 2027 la première Coupe du monde féminine organisée en Amérique du Sud, a annoncé vendredi la fédération internationale de football, réunie en Congrès à Bangkok.

Cette décision intervient après un vote du congrès de la FIFA, qui a préféré la candidature sud-américaine à une proposition conjointe de la Belgique, des Pays-Bas et de l’Allemagne.

Le Brésil a remporté le vote avec un score de 119 voix contre 78, dans un champ de candidats réduit à deux après le retrait de la candidature conjointe des États-Unis et du Mexique le mois dernier, et le retrait de l’Afrique du Sud en novembre.

Ce sera la toute première fois que le tournoi mondial féminin, inauguré en 1991, se déroulera en Amérique du Sud, marquant ainsi un moment historique pour la région.

Le Brésil était favori pour remporter l’organisation de la Coupe du Monde depuis octobre, lorsque la FIFA a conclu des accords pour les Coupes du Monde masculines de 2030 et 2034. Cette décision a laissé les voisins sud-américains Argentine, Paraguay et Uruguay avec un seul match chacun des 104 prévus pour le tournoi de 2030, qui sera principalement co-organisé par l’Espagne, le Portugal et le Maroc.

Un élément clé pour la FIFA était de faciliter le processus pour son allié proche, l’Arabie Saoudite, d’obtenir la Coupe du Monde 2034 sans concurrence. L’accord de la CONMEBOL, l’organisme sud-américain de football, de participer à une petite partie du tournoi de 2030 a retiré cette compétition de l’appel d’offres ultérieur.

La décision des États-Unis et du Mexique de se retirer et de se concentrer sur la candidature pour la Coupe du Monde 2031 a également renforcé la position du Brésil.

L’équipe de candidature brésilienne a exprimé sa joie et son soulagement après l’annonce du résultat, la qualifiant de victoire pour le football féminin, pour leur pays et pour toute l’Amérique du Sud.

“C’est une victoire pour le football féminin dans notre pays et pour toute l’Amérique du Sud”, a déclaré le président de la fédération de football du Brésil, Ednaldo Rodrigues. “Après les événements qui ont touché tous les Brésiliens, comme la récente catastrophe climatique, cette victoire renforce notre résilience et notre unité.”

Cette décision marque également la première fois que toutes les associations membres de la FIFA ont eu l’opportunité de voter pour le pays hôte du tournoi féminin, la décision étant traditionnellement prise par le Conseil de la FIFA.

Le prochain vote pour désigner les hôtes des Coupes du Monde 2030 et 2034 aura lieu le 11 décembre lors d’un congrès en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *