Belgique : Une rue de Bruxelles rend hommage à Gemba, victime du “Zoo humain” de Tervueren

Vendredi, une rue de Bruxelles a été rebaptisée en l’honneur de Gemba, l’une des sept victimes du “Zoo humain de Tervueren”. Cette initiative symbolique vise à rendre hommage à cette femme congolaise et aux 266 autres personnes exposées en Belgique en 1897 comme objets de curiosité dans le cadre d’une exposition coloniale.

La nouvelle rue Gemba, anciennement rue de l’Armistice, est située dans la commune de Koekelberg, à proximité de la station de métro Simonis.

“Gemba est une femme congolaise qui fut exposée avec 266 autres personnes importées du Congo belge afin de constituer ce qui fût plus tard dénommé le ‘Zoo humain’, destiné à la satisfaction publique”, a déclaré M. Laaouej.

Le rebaptême de la rue Gemba est une étape importante dans la reconnaissance des crimes commis par la Belgique coloniale. C’est également un symbole de l’engagement de la ville de Bruxelles dans la lutte contre le racisme et les discriminations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *