Ituri: 3 civils dont 2 femmes exécutés par les miliciens ADRDPC à Dyambu

Trois civils, dont deux femmes et un homme, ont été abattus par des combattants de l’Armée des révolutionnaires pour la défense du peuple congolais (ADRDPC), une faction de la CODECO, mardi 19 avril dans la soirée à Dyambu, 7 kilomètres de Fataki-centre, dans le territoire de Djugu (Ituri). 

Les activistes des droits humains sur place révèlent que les victimes ont été surprises la soirée de mardi, par une colonne d’hommes armés identifiés comme des assaillants de ADRDPC en provenance du village de Dr’dza. 

La même source, qui cite les rescapés, explique que ces combattants ont tiré à bout portant sur ces paysans. 

 Dans la débandade qui a suivi cette attaque, trois personnes seront touchées mortellement par balles et trois autres seront grièvement blessées. 

 Avant de retourner sur leurs pas, ces combattants de ARDPC ont pris en otage une femme.  

Le matin de ce mercredi 20 avril, une équipe d’activistes des droits humains et des autorités coutumières s’est rendue sur les lieux du drame à la recherche d’éventuels autres corps. Sans succès pour le moment. 

 Le lundi dernier, trois autres personnes, toutes des déplacées, ont été tuées par ces mêmes rebelles à Ngokoni dans la même région. Ce qui porte à six, le nombre de civils tués dans la même région en l’espace de trois jours. 

 Plusieurs familles ont fui pour se diriger dans le groupement Mbr’du proche de D’zna.

avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut