Tshuapa : Routes, chantier aérodrome et éclairage, les grands travaux qui transforment la ville de Boende.

La Province de la Tshuapa vit au rythme de sa transformation grâce aux grands travaux qui y sont initiés par les autorités congolaises. Faisant partie des populations longtemps abandonnées, les Tshuapiens, bénéficiaires des réalisations de l’administration Tshisekedi, ont commencé à se consoler grâce à des projets qui marquent les pas d’espoir vers un avenir meilleur.

Après la première partie des travaux sur le tronçon qui va du croisement des avenues De la révolution et Mobutu jusqu’au croisement des avenues Révolution et Lumumba où on a construit les collecteurs d’eaux des pluies de part et d’autre, la deuxième partie était sur l’avenue Mobutu en commençant par le Rond Point Guy Loando jusqu’au stade de Boende pour les mêmes travaux qui ont dépassé le croisement des avenues Mobutu-Bosaka et qui continuent vers l’Assemblée provinciale.

La troisième partie des travaux de construction des collecteurs a commencée sur l’avenue De la révolution à quelques mètres du ruisseau Imonge et maintenant on remonte la pente Imonge vers l’ISP/Boende pour faire la jonction avec les collecteurs déjà construits jusqu’aux installations de l’Office des Routes sur la même avenue.

Sous Félix Tshisekedi, la ville de Boende pourra avoir pour la première fois de son histoire, 10 Km des avenues prioritaires asphaltées dans un premier temps.

En ce qui concerne les travaux de réhabilitation de l’aérodrome de Boende dont les travaux ont été lancés par Guy Loando, Nicolas Kazadi et Chérubin Okende, des ingénieurs chargés du projet ont fait des études de faisabilité et promis le début effectif des travaux dans un court délai.

Pour le volet électrification, des poteaux venus de Kinshasa sont entrain d’être plantés sur les différentes artères de la ville de Boende.

D’autres travaux ont consisté au désenclavement de la province. C’est dans ce cadre que la route Boende-Wema (110 Km) est complètement aménagée et aujourd’hui on y roule avec une voiture sans peines. Le gouverneur de Tshuapa a même effectué un voyage Boende-Wema aller/Retour le même jour, chose qui était impossible il y a quelques mois.

Avec la contribution des témoins sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut