Nord-Kivu : Attaque du chantier de la centrale hydroélectrique de Rwanguba par les M23, l’Union européenne exprime son indignation.

Le Parc national des Virunga a été victime d’une violente attaque dans la matinée du mardi 16 août 2022 sur le chantier de construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de Rwanguba, dans le Territoire de Rutshuru, au Nord Kivu. Dans un communiqué, l’Union européenne a exprimé son indignation sur cet acte de sabotage signé M23.

« C’est avec indignation que nous avons appris le bombardement du chantier de la centrale hydroélectrique de Rwanguba par le M23. L’Union Européenne condamne avec la dernière énergie ce sabotage d’un ouvrage d’utilité publique destiné à fournir l’électricité aux habitants du Nord Kivu« , a écrit la représentation de l’Union européenne en RDC.

Exprimant sa solidarité aux populations victimes, l’UE a demandé aux rebelles M23 de déposer les armes et de se retirer des zones occupées.

« Nous demandons instamment au M23 de déposer les armes et de se retirer des zones occupées. Nous exprimons notre solidarité à la population congolaise victime de ces exactions, à ICCN et à son personnel ainsi que tout notre soutien sans faille aux FARDC. », a ajouté l’UE.

Rappelons que l’Union européenne finance le chantier de la centrale hydroélectrique de Rwanguba, qui devra fournir à l’issue des travaux, 15 mégawatts d’électricité supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut