Politique : Augustin Kabuya demande au camp Katumbi de quitter l’Union sacrée.

La récente sortie médiatique du porte-parole de Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu, n’a pas été bien diggérée à l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), leur allié au sein de l’Union Sacrée. Augustin Kabuya invite les Katumbistes à quitter l’Union sacrée, au lieu de faire l’hypocrisie.

« Ce qu’ils disent, démontre qu’ils n’ont aucune personnalité. Nous pouvons comprendre que ces dires viennent de nos frères de PPRD ou FCC qui sont avec Joseph Kabila. Nous sommes avec eux, nous travaillons avec eux. Je prends un petit exemple : le programme de développement à la base des 145 territoires, est géré par le ministère du Plan, de Christian Mwando membre de leur parti; est-ce qu’ils font pour que ce programme échoue afin qu’ils disent qu’ils ne le savaient pas? », déclare le secrétaire général du parti présidentiel.

Agustin Kabuya l’avait déjà dit de vive voix au secrétaire général du parti de Moïse KATUMBI.

« J’ai dit à leur secrétaire général, lors d’une rencontre où il a dit des choses chargeant le Chef de l’Etat, disant qu’il ne fait rien. Je lui ai dit que ces choses que vous dites ne démontrent pas que nous sommes ensemble dans l’Union sacrée, c’est mieux de quitter l’Union sacrée, comme ca on saura qui vous êtes, au lieu d’être avec nous dans l’hypocrisie » a dit monsieur Kabuya.

Olivier Kamitatu avait déclaré qu’on n’accorderait aucun glissement au pouvoir en place à l’expiration de son mandat. De son côté Augustin Kabuya qui parle d’un « Kamitatu qui ne reflète pas l’image d’un homme d’Etat », dévoile que le parti Ensemble n’est pas prêt pour les élections.

« Lors de notre dernière rencontre, leur secrétaire général plaidait qu’on puisse revoir le bureau de la CENI et qu’ils ne sont pas disponibles à aller aux élections avec ce bureau. Nous, nous avons dit qu’il faut aller aux élections. Ça, c’est une façon de se moquer de la population, on se moque de qui ? Je pense qu’après cette réunion, ils doivent avoir fait le rapport à leur chef. C’est comme ça que Kamitatu a amadoué la population. Est-ce qu’ils sont disponibles ? Quels sont les actes qu’ils posent sur terrain pour voir qu’ils veulent aller aux élections ? C’est du n’importe quoi !», révèle Augustin Kabuya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut