Jour : 7 décembre 2022

Ituri : 4 personnes mortes dans des affrontements intercommunautaires.
actualité, Ituri, RDC

Ituri : 4 personnes mortes dans des affrontements intercommunautaires.

Quatre personnes ont été tuées dans des affrontements entre des membres de deux communautés dans un conflit autour d'une mine d'or artisanale dans le nord-est de la République démocratique du Congo, ont indiqué mercredi des sources locales. Ces affrontements à l'arme à feu ont opposé durant deux jours en début de semaine des jeunes Bira à des Hema dans la chefferie (ensemble de villages) de Baboa-Bokowe, à 10 km de Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri, selon des témoignages recueillis par l'AFP. Selon Jonas Zorabo Lemi, responsable de cette chefferie, on a enregistré quatre morts, deux blessés et un important déplacement de population vers des zones plus sécurisées. Le puits au centre du conflit était utilisé comme latrines dans la parcelle d'un membre de la communauté Bira...
Transports : Transco déploie des bus dans la province de la Tshuapa.
RDC

Transports : Transco déploie des bus dans la province de la Tshuapa.

L'établissement public Transports au Congo (Transco), poursuit sa politique de déploiement des bus dans les provinces, avec l'envoi mardi de 5 bus vers la province de la Tshuapa. La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre des Transports Chérubin OKENDE et du directeur général de Transco, Cyprien MBERE -MOBA. Il faut rappeler que Transco a déjà déployé des bus dans les provinces de Kasaï-Oriental, Kasaï Central, Kasaï, Sud Ubangi, Sankuru, Haut-Uele et Equateur
ESU : Le ministre Muhindo Nzangi lance les travaux de construction de l’ISTA.
RDC

ESU : Le ministre Muhindo Nzangi lance les travaux de construction de l’ISTA.

Le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi a procédé le mardi 06 décembre 2022, a procédé au lancement des travaux de construction à l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA). La cérémonie de la pose de la première pierre a eu lieu en présence du comité de gestion, de la directrice générale de l'intendance, des enseignants et des étudiants. Dans son mot de circonstance, Muhindo Nzangi Butondo a insisté sur "la bonne gestion des frais alloués à la construction payés par des étudiants. C'est grâce à ce frais que nous construisons nos établissements" a-t-il fait savoir. En 18 mois, un bâtiment de 5 auditoires sera érigé à l'ISTA au même moment que les travaux de construction évolueront, des auditoires seront entrain d'être réhabilités. ...
La RDC saisit officiellement la CPI sur les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, de génocide et d’agression qui se commettent dans l’Est du pays.
actualité, RDC

La RDC saisit officiellement la CPI sur les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, de génocide et d’agression qui se commettent dans l’Est du pays.

A la Haye où elle participe à la 21ème session des Etats parties au Statut de Rome, la ministre de la Justice, Rose Mutombo a au nom du Gouvernement congolais, saisi officiellement ce mardi, la Cour pénale internationale sur les crimes de guerre, crimes contre l'humanité, des crimes de génocide et d'agression qui se commettent en République Démocratique du Congo. "Pendant que nous sommes dans cette salle, une partie de l'est du territoire de la RDC, dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu, est le théâtre des crimes contre l'humanité, crimes de guerre, crimes de génocide et des crimes d'agression qui occasionnent des milliers de morts ainsi que des cas de violences sexuelles sur les femmes, les filles, sans compter les déplacements massifs des populations", a dit Rose Mutombo. ...
RDC-Erick Nyindu : « On est passé en 3 ans, de 4 milliards à 15 milliards du Budget de l’Etat. Aujourd’hui on a des moyens de développer le pays, malheureusement les ennemis ramènent les problèmes d’insécurité ».
actualité, RDC

RDC-Erick Nyindu : « On est passé en 3 ans, de 4 milliards à 15 milliards du Budget de l’Etat. Aujourd’hui on a des moyens de développer le pays, malheureusement les ennemis ramènent les problèmes d’insécurité ».

Invité mardi au Journal de TV 5, le directeur de la communication du président de la République, a démontré que la République démocratique du Congo (RDC) n'est pas un pays qui n'a que des problèmes, mais c'est aussi un pays qui est entrain de renaître sous le leadership du président Tshisekedi. "Les fossoyeurs de l’unité congolaise, ils ne veulent qu’on ne parle du Congo que quand il y a des problèmes. Vous ne m’invitez que pour parler des problèmes, alors qu’aujourd’hui, le Congo c’est un pays qui est en train de renaitre, il y a des reformes qui sont mises en place, le président Tshisekedi est en train de mettre en place un pays qui se relève", a dit Erick Nyindu. Parlant de l'augmentation sensible du budget de l'Etat sous Tshisekedi, le chef de la communication présidentielle ...
RDC : Le Comité Spécial du Maintien de la Paix de l’ONU informé sur la situation sécuritaire et la cohabitation entre le peuple et la MONUSCO, au cours d’un entretien avec Gilbert Kabanda.
actualité, RDC

RDC : Le Comité Spécial du Maintien de la Paix de l’ONU informé sur la situation sécuritaire et la cohabitation entre le peuple et la MONUSCO, au cours d’un entretien avec Gilbert Kabanda.

Une délégation du comité spéciale de maintien de la paix, conduite par Richard  Richard Arbeiter, représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies, a rencontré ce mardi 06 décembre, le ministre de la Défense nationale Gilbert Kabanda. Venue s’informer auprès du ministre de la Défense nationale Gilbert Kabanda Kurhenga sur plusieurs questions d’actualité brulantes de l’heure, concernant la RDC, la délégation a présenté ses condoléances à la RDC suite au massacre de Kishishe, perpétré par le M23. Elle a aussi présenté ses préoccupations sur le retrait de la MONUSCO, la réforme de la sécurité et plusieurs autres questions. En ce qui concerne les relations entre la MONUSCO et le peuple, Gilbert Kabanda a indiqué que le peuple est meurtri. "La question relative aux relations ...
RDC : « Silence assourdissant des chancelleries occidentales sur le massacre de Kishishe. Un mort congolais ne vaut pas un mort d’un autre pays ? », s’interroge Erick Nyindu, chef de la communication présidentielle.
actualité, RDC

RDC : « Silence assourdissant des chancelleries occidentales sur le massacre de Kishishe. Un mort congolais ne vaut pas un mort d’un autre pays ? », s’interroge Erick Nyindu, chef de la communication présidentielle.

Invité au Journal de TV5, le directeur de la communication présidentielle de la République Démocratique du Congo, Erick Nyindu s'est interrogé mardi sur le silence des médias et chancelleries occidentales à propos du massacre de masse perpétré par les rebelles M23 à Kishishe. "La communauté internationale, parlons-en. Vous m’invitez aujourd’hui sur TV 5, vous le faites souvent avec des responsables congolais (…) Il y a eu un massacre à Kishishe récemment. On parle de 120 morts, mais on entend pas les médias. Il y a un silence assourdissant de toutes les chancelleries occidentales. Pourquoi ? Est-ce qu’un mort congolais ne vaut pas un mort d’un autre pays ? C’est un scandale, ça fait 25 ans qu’au Congo on tue, on viole et on brime le peuple congolais", a fait voir Erick Nyindu...