Situation confuse au Burkinafaso : Des tirs à l’arme lourde au quartier présidentiel.

La situation est tendue ce matin au Burkinafaso où un Coup d’Etat est en cours. Les populations de la capitale burkinabè se sont réveillées très tôt ce vendredi 30 septembre 2022 par des bruits d’armes qui venaient de plusieurs camps militaires.

Des détonations ont aussi été entendues au quartier présidentiel. Des militaires lourdement armés ont été aperçus dans des véhicules stationnés non loin du camp sur l’avenue Mohamar Kadhafi menant au quartier résidentiel de Ouaga 2000. D’autres militaires sont stationnés au niveau de la télévision nationale dont le signal n’émet plus depuis 6h.

Le porte-parole de la Junte au pouvoir dirigé par Damiba n’est pas joignable. Ce militaire est arrivé à la tête du pays il y a moins d’un an, le 24 janvier 2022, en renversant Roch Marc Christian Kaboré. Il justifiait alors sa prise de pouvoir par l’incapacité du président à mettre fin aux attaques des groupes jihadistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut