RDC : Dans sa nouvelle politique de défense, le Gouvernement met l’accès sur le caractère dissuasif de l’Armée.

Au cours d’une conférence de presse tenue mardi 27 décembre, le ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda a présenté le document de politique de défense sur la montée en puissance l’armée congolaise.

Gilbert Kabanda est revenu sur le caractère dissuasif de l’Armée. «Quand vous avez une maison chez vous, vous mettez la clôture ou un chien méchant, parfois le voisin est ami ou frère (…) la politique de bon voisinage n’exclut pas ce que nous entendons par dissuasion. Cette dissuasion est fondée par le fait que le Congo a du miel, de l’or et d’autres richesses. Si ce miel n’est pas protégé d’une certaine façon, même quelqu’un qui n’a pas vraiment envie de nuire au Congo pourra malgré oui être tenté », a-t-il dit.

Les scientifiques sont appelés à contribution pour la montée en puissance de l’armée nationale. «C’est l’occasion d’appeler tous les scientifiques qui ont quelque chose qui peut contribuer au développement de la logistique de défense de venir nous voir comment développer tout cela» , a dit le ministre de la Défense nationale.

Le document prévoit aussi que des militaires aussitôt retraités rejoignent une armée des réservistes, un service militaire obligatoire pour les jeunes et une école de cadets pour les vocations militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *