RDC – Ituri : L’autorité provinciale dénonce le mouvement d’autodéfense populaire (MAPI), un nouveau « groupe armé avec des objectifs belliqueux »

Lancé officiellement le jeudi 22 décembre 2022, le mouvement d’autodéfense populaire de l’Ituri MAPI, « une structure visant à riposter contre les attaques des groupes armés de l’Ituri », a été dénoncé jeudi 5 janvier dernier par le gouverneur militaire, qui parle d’un nouveau « groupe armé avec des objectifs belliqueux ».

Le gouverneur de la province de l’Ituri sous état de siège, le lieutenant général Johny Luboya, a déploré le fait que pendant que les forces armées de la RDC se démènent à ramener la paix en Ituri, certains ennemis de la République se mobilisent pour saboter les efforts consentis.

Le gouverneur Luboya, s’est aussi interrogé sur le financement de ce groupe armé et par ricochet de la provenance des armes utilisées par ces assaillants qui ont attaqué les forces armées loyalistes la nuit du 02 au 03 janvier dernier.

Pourtant selon les fondateurs, ce nouveau mouvement travaille pour soutenir les actions de l’armée congolaise, en référence aux articles 63 et 67 de la Constitution de la RDC. D’après son porte parole, Justin Kabaseke, leur action de résistance contre les violences des droits de l’homme s’inscrit dans la logique de réclamer le retour de leurs semblables dans leurs villages respectifs et de répondre à l’appel du chef de l’Etat appelant la jeunesse à créer des mouvements de vigilance pour barrer la route à l’ennemi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *